Accéder au contenu principal

Shimane


La préfecture de Shimane rassemble les deux anciennes provinces de Izumo et Iwami. Elle se situe à l'ouest de Honshū, sur la mer du Japon. Vous pourrez y voir entre autre le grand sanctuaire Izumo-taisha, le musée d’art Adachi, le château de Matsue, de sublimes couchers de soleil sur le lac Shinji, l’ancienne mine d’argent Iwami Ginzan, la petite Kyōto du San’in (Tsuwano) et les îles Oki, aux paysages grandioses.


Dans la ville de Yasugi

  • Musée d’art Adachi


Ce musée, présentant des peintures et céramique japonaises, fut créé en 1970 par un homme d’affaires local, Adachi Zenko. Les œuvres exposées changent à chaque saison. Le musée est entouré d'un jardin, conçu comme une œuvre d'art.


Dans la ville de Matsue

  • Château Matsue-jō


Ce château fait partie des 5 châteaux japonais classés Trésor national parmi les 12 ayant conservé leur structure d’origine. Il fut édifié en 1611 par le seigneur de Matsue, Horio Yoshiharu, pour remplacer le château Toda-jō, reçu du shōgun en récompense de ses exploits à la bataille de Sekigahara. En effet, Toda-jō, mal situé, limitait le développement d'une grande ville. Matsue-jō est un château fortifié, entouré de plusieurs murs d’enceintes. Au début de l’ère Meiji, beaucoup de châteaux japonais furent détruits, suite à l'ordonnance de 1873. Les habitants de la ville réussirent néanmoins à sauver le donjon. Depuis son dernier étage, vous pourrez admirer la ville et ses environs. A l’intérieur, sont exposés des armures, des sabres et des casques de samurai

Il est également possible de se promener dans le parc du château, Matsue Jōzan, pour admirer les cerisiers, camélias, azalées et abricotiers japonais. Vous pourrez aussi faire une croisière sur les douves et canaux de Matsue. Dans la rue qui longe les douves nord du château, vous trouverez une ancienne résidence de samurai (Buke-yashiki), l’ancienne résidence et musée de l'écrivain gréco-irlandais Lafcadio Hearn (naturalisé Japonais sous le nom Koizumi Yakumo) et le pavillon de thé Meimei-an.

  • Coucher de soleil sur le lac Shinji-ko


Ce lac, connecté à la mer du Japon, abrite une grande variété de poissons, crustacés et coquillages d'eau saumâtre, dont les corbicula ou shijimi. Les couchers de soleil sur le lac sont particulièrement réputés. Pour en profiter, rendez-vous sur les berges du lac, à Matsue, ou sur le bateau de croisière Hakuchō (environ 1h, horaires fixes, toute la journée).


Dans la ville de Izumo

  • Grand sanctuaire Izumo-taisha


Classé trésor national, le grand sanctuaire d’Izumo Taisha, situé à l’extrémité ouest de la péninsule de Shimane, est le sanctuaire le plus vénéré du Japon après celui d'Ise (préfecture de Mie). Il est étroitement liée au mythe fondateur du Japon. Ce serait en effet dans cette région, surnommée la province des dieux, que se rassembleraient une fois par an toutes les divinités du shintō pour décider des relations à nouer entre les êtres humains. Le sanctuaire abrite le dieu Ōkuninushi-no-mikoto, dieu du bonheur et de la bonne fortune (cf. mythe du lapin blanc de Inaba). Vous pourrez voir, devant le Kagura-den (pavillon des danses sacrées), le plus gros shimenawa (corde tressée en paille de riz) du Japon. Il est couramment utilisé pour indiquer les lieux sacrés. Celui d'Izumo mesure 13,5m de long, jusqu'à 8m de diamètre et pèse 4,5 tonnes. Cette corde, fixée à un tronc de cyprès est renouvelée tous les 6 à 8 ans, par des bénévoles de la ville Īnan-chō. Ce shimenawa nécessite la paille de 3ha de plantations de riz et pas moins de 800 personnes pour sa fabrication et sa mise en place.


Dans la ville de Īnan

  • Fabrication de shimenawa


C'est dans la ville de Īnan qu'est confectionné le shimenawa du Kagura-den d'Izumo-taisha. Vous pourrez y découvrir, au 
Ōshimenawa Sōsakukan, des shimenawa (cordes sacrées, en paille de riz tressée) de différents types et pourrez même vous initier à leur fabrication. En 30 à 90min, vous aurez la possibilité de fabriquer des shimenawa miniatures (Daikoku-jime et Wa-jime), un shimenawa avec des décorations, utilisé dans les maisons japonaises pour décorer le kami-dana (autel shintō familial) ou comme décoration de Nouvel-An, ou encore de réaliser un véritable shimenawa.


Dans la ville de Ōda

  • Mine d’argent d’Iwami Ginzan


Cette mine a été exploitée entre 1526, année de sa découverte, et 1923, année de sa fermeture. L'ancien village minier d’Ōmori, les quelques 600 galeries minières, les fortifications, les sanctuaires et les infrastructures routières et maritimes permettant l'acheminement de ce minerai d'argent de grande qualité, sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007. Seules 2 galeries sont ouvertes au public. Au 17ème siècle, Iwami Ginzan était la principale mine d’argent du Japon et produisait près du tiers de l’argent mondial. A Ōmori, vous pourrez voir d'anciennes demeures de marchands et de samurai – dont la résidence Kawashima, ouverte au public –, la résidence de la famille gestionnaire et administratrice de la mine au 17ème siècle (Kumagai), ainsi qu'un temple à flanc de montagne et ses 501 statues à la mémoire des miniers mort au travail (Gohyaku Rakan).


Dans la ville de Tsuwano


C'est dans l’ouest de la préfecture de Shimane, au pied d’une montagne où se dressait autrefois le château Tsuwano-jō, que se trouve l'ancienne cité féodale préservée de Tsuwano. Dans la rue principale, Tonomachi, vous verrez des résidences de samurai, des entrepôts aux murs de mortier blanc et une église catholique à la japonaise, avec des tatami en lieu et place des bancs de prière. Dans la rue pavée de Honmachi vous trouverez 3 brasseries de sake, une dizaine de maisons de marchands et d'autres bâtiments traditionnels transformés en galeries d’art ou magasins d’artisanat. C'est dans cette ville qu'est né le célèbre écrivain japonais Mori Ōgai.


Dans la ville de Yasugi

  • Ai-zome ou teinture japonaise traditionnelle à l'indigo


La teinture traditionnelle à l'indigo, Ai-zome, donne la couleur bleu Japon (#264348 ou rgb(38,67,72)). Vous pouvez vous essayer à cette technique sur des mouchoirs, T-shirts et tenugui (longue bande de tissu à nouer sur la tête) à la teinturerie Amanok
ōya, à Yasugi. L'indigo est produit à partir de feuilles de renouée des teinturiers (ou persicaire à indigo, Persicaria tinctoria) séchées puis fermentées dans un peu d'eau pendant 100 jours. Après fermentation, du son de blé, de la chaux et du sake japonais sont ajoutés aux feuilles. Après une nouvelle semaine de fermentation, la solution d'indigo, qui n'est pas bleue, est prête. Ce n'est qu'en séchant à l'air libre que la teinture devient bleue. Il faut multiplier les trempages pour obtenir un bleu intense.


Dans les îles Oki-no-shima


Cet archipel de la mer du Japon se compose de l'île Dōgo-shima, à l’est, des 3 îles regroupées sous le terme Dōzen (Chiburi-jima, Sai-no-shima et Naka-no-shima), à l’ouest, et de nombreux rochers et îlots (Kanmuri-jima, Komori-jima, Matsu-shima, Asa-jima, Kami-jima, Ōkaga-jima, Oki-no-shima, Ōmori-jima, Shijiki-shima, Shimazu-shima, Rōsoku-jima, ...). L'archipel, accessible en ferry depuis Matsue ou par avion depuis Ōsaka et Izumo, est réputé pour ses paysages magnifiques, notamment l’île-bougie (Rōsoku-jima), la côte de Kuniga et son arche Tsūtenkyō, la falaise rouge de Sekiheki et la côte d’Akiya. Il fait partie des géoparcs mondiaux de l’UNESCO. Vous pourrez y voir des combats de taureaux (Bull Sumo), qui servaient à divertir les empereurs exilés à Oki-shima.

  • Sur l’île Nishi-no-shima
    • Côte de Kuniga

Située dans la partie ouest de l’île Nishi-no-shima, la côte de Kuniga est bordée de champs où paissent chevaux et vaches. Vous pourrez y voir:

      • La Falaise Matengai. Haute de 257m, cette « falaise gratte-ciel » scultpée par l'érosion marine d'une coulée volcanique, offre une vue superbe sur la Mer du Japon.
      • L'Arche Tsūtenkyō, issue de l'érosion marine des roches.
      • Le Rocher de la déesse Kannon Kannon-iwa. Ce rocher vertical ressemble à un cierge lorsque le soleil atteint son sommet. L'endroit est surnommé Tenjōkai (monde céleste) en raison du grand nombre de rochers aux formes étonnantes.
    • Medo-iwa
Vous pourrez regarder passer les navires à travers ce rocher en forme d'œilleton, situé dans la partie est de l’île Nishi-no-shima.

    • Belvédère d’Onimai

Pour profiter d'une vue panoramique sur les îles Oki et la Mer du Japon, ou regarder paître les vaches et chevaux, rendez-vous dans le sud-ouest de l’île Nishi-no-shima.

  • L’île-bougie Rōsoku-jima

Vous pourrez observer ce rocher érodé par les vagues, qui fait penser à une chandelle allumée quand le soleil en atteint le sommet, depuis la plateforme d’observation du parc Ojirobana (Dōgo-shima).

  • Côte d’Akiya sur l’île Naka-no-shima

Au nord-est de l’île Naka-no-shima, vous pourrez voir le long de cette côte très découpée plongeant dans une mer émeraude, un rocher percé d'un cœur.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

『Visitez le Japon au fil de son histoire』出版のおしらせ

  フランス語で初の拙著『Visitez le Japon au fil de son histoire』が発売されることになりました。 日本史全体(旧石器時代〜令和まで)と各時代に関係のある日本各地の観光スポット紹介がテーマです。 全カラー印刷356ページ、出版社はフランス「Omaké Books」社です。 フランス語の勉強や、通訳・ガイドを目指している方にぜひ読んで頂けたら嬉しいです。 日本からも下記の出版社サイトからお取り寄せできます。 本の内容もサイトから少しご覧頂けます。 Visitez le Japon au fil de son histoire (Omaké Books) 以下では、日本からお取り寄せ頂く方のために、サイト上での注文画面について簡単にご説明しています。 (英語が大丈夫な方へ) 英語が読める方は、サイト画面を下までスクロールして頂くと、左下に言語バーがあります。選べるのはフランス語と英語のみですが、ここで「English」にしていただければOKです。 (フランス語画面で進めたい方へ) まず最初に、右に出てくる「Ajouter Au Panier」(買い物かごに入れる)をクリックします。2冊以上お求めくださる方は「Quantité」をクリックして数字をお選びください。 上記のような画面が出ましたら、「Commander」(注文する)をクリックします。 上記のような画面になりましたら、ここでも「Commander」をクリックしてください。 最初に入力なさる時点では、 「Livraison」(送料)の欄にフランス国内の送料が表示されるかもしれませんが、あとで修正されるのでこのままお進みください。 「1Information Personnelles」という項目では、 Titreに性別(M: 男性、Mme: 女性) Prénom に名前 Nom に名字 E-mail にメールアドレス を入力してください。 チェックをするボックスが二つありますが、上のボックスは会員登録用なので、チェックなしで大丈夫です。 下のボックスにだけチェックを入れて、「Continuer」(続ける)をクリックしてください。 「2 Adresses」は住所入力です。 Prénom と Nom は「1」と同じで名前・名字です。 次の「Société」「Numéro de TV

Amabie

Les Amabie sont des yokai , mi-humains, mi-sirènes, qui vivent en mer, annoncent les bonnes récoltes et protègent les malades lors des épidémies. Il suffirait de montrer une image d'Amabie à un malade pour le guérir. En pleine pandémie de covid-19, cette légende a refait surface. A l'approche de la fête des enfants ( kodomo no hi ), ces images de Amabie se sont transformées en " koinobori " (cerf-volants, représentant des carpes, que l'on accroche devant les maisons, en souhaitant une bonne croissance des garçons). L'efficacité du traitement n'est pas scientifiquement prouvée, mais le coloriage pourra toujours vous occuper, pendant le confinement...

Visite virtuelle à Takashima (A.B.L.E. TAKASHIMA)

  La visite virtuelle de Takashima est maintenant disponible ! A.B.L.E. TAKASHIMA  est  un groupe de guides certifiés par la ville de Takashima, dans la préfecture de Shiga. Takashima étant une ville rurale du Japon, elle reste relativement peu connue des touristes francophones. Vous pourrez y découvrir des paysages authentiques et en dehors des sentiers battus. Regardez le site web A.B.L.E. TAKASHIMA et participez à l'excursion virtuelle pour découvrir une ville de campagne sur les bords du plus grand lac du Japon.