Accéder au contenu principal

Ōsaka et Sakai (Ōsaka)


Les deux plus grandes villes de la préfecture d'Ōsaka (Ōsaka-fu) sont Ōsaka (Ōsaka-shi) et Sakai.


Dans la ville d'Ōsaka


Ōsaka est la deuxième plus grande ville économique du Japon avec 8,8 millions d'habitants. Située dans la région du Kansai, à l'ouest du Japon, elle est un centre administratif, économique et culturel présentant un réseau de transports efficace.

Edo ou Tōkyō, Kyōto et Ōsaka sont depuis longtemps trois grandes villes du Japon. Alors qu'Edo était un centre politique et Kyōto, une capitale impériale, avec ses temples et ses sanctuaires, Ōsaka était un centre économique. Proche de la mer et à l'embouchure de diverses rivières, Ōsaka est idéalement placée pour le commerce. Les marchandises arrivaient à Ōsaka par voie maritime et fluviale. Le commerce était très animé et prospère. C'est pour ça que la ville d'Ōsaka est si animée et vivante. Les habitants d'Ōsaka parlent beaucoup et aiment plaisanter. C'est un peu la Marseille japonaise. Parmi les spécialités culinaires d'Ōsaka se trouvent l'okonomiyaki, une galette épaisse cuite sur une plaque, les takoyaki, des boulettes au poulpe, le crabe, le fugu, ce célèbre poisson dont une seule bouchée peut être fatale s'il est mal préparé, et bien d'autres encore.


La ville d'Ōsaka est répartie en deux quartiers, Kita (nord), aux environs de la gare JR d'Ōsaka, et Minami (sud), près de Namba et Tennō-ji. Kita est un quartier très chic. La gare JR a été rénovée en 2011 pour devenir une gare ultra-moderne avec de nombreux espaces aménagés, Umeda Sky Building, HEP FIVE et sa grande roue, le quartier Chayamachi et beaucoup d'autres choses. Minami est un quartier de divertissement, avec Shinsaibashi, Dōtonbori, Shinsekai, etc. Ces quartiers sont de plus en plus animés avec l'inauguration de Grand Front Ōsaka au nord et Abeno-Harukas au sud.

N'allez pas imaginer qu'il n'y a que des gratte-ciels. Le temple Shitennō-ji et le sanctuaire Sumiyoshi-taisha sont incontournables pour leur histoire depuis leur fondation au VIème siècle. Vous devrez aussi explorer les petites rues comme Fukushima, Karahori et le marché Kuromon-ichiba, ainsi que visiter le petit temple tutélaire Hōzen-ji, connu pour la soupe meoto-zenzai.


Ōsaka est accessible depuis l'Aéroport Kansai Ōsaka, KIX, par train ou navette. Si vous voulez aller au nord d'Ōsaka, il est conseillé de prendre le train Express Haruka pour descendre à Shin-Ōsaka. Pour aller au sud, le train Nankai pour descendre à Namba. Ces deux stations sont liées par la ligne de métro Midosuji-sen.


Dans la ville de Sakai

Sakai, ville culturellement et historiquement riche, se trouve au sud de la préfecture d'Ōsaka. Vous pourrez y voir de nombreux tumulus appartenant au groupe des tumulus de Mozu, dont le plus grand au monde, le mausolée Nintoku-ryō. Vous pourrez également découvrir les industries traditionnelles de la ville, parmi lesquels la coutellerie et l'encens.

La région où se situe l'actuelle ville de Sakai est occupée depuis le paléolithique. Des outils de pierre taillée d'environ 10 000 ans, des poteries de l'époque Jōmon (-14 000 à -300) et des vases en bronze et terre cuite de la période Yayoi (-300 à 250) ont été exhumés lors de fouilles dans la ville. La dynastie du pays de Yamato (Yamato-daikoku), premier gouvernement unifié de l'histoire du Japon, fut établi aux 4ème-5ème siècles. C'est à cette période que le groupe de tumulus de Mozu, consistant en plus de 100 tertres funéraires, dont celui de l'Empereur Nintoku, fut édifié à Sakai. “Sakai” (“limite” en Japonais) apparaît à l'époque Heian (794-1185), la région se trouvant alors à la limite des trois anciennes provinces de Settsu (sud de la préfecture de Hōgyo et nord de celle d'Ōsaka), Kawachi (est de la préfecture d'Ōsaka) et Izumi (sud-ouest de la préfecture d'Ōsaka). Pendant la période de Kamakura, Sakai devint un port de pêche et de transit vers l'ouest du Japon. Au cours de la période Sengoku (1467-1590), Sakai est devenu en centre d'échange avec la Chine des Ming, l'Espagne et le Portugal. A cette époque, des douves entouraient la ville. A partir de l'ère de Meiji (1868-1912), Sakai s'est rapidement modernisée : l'industrie moderne a prospéré, la population s'est accrue, la ville s'est agrandie et les transports se sont développés.


Nintoku-Tennō-Ryō fait partie, avec Hanzei-Tennō-Ryō (Tadeiyama Kofun) et Richū-Tennō-Ryō (Ishizugaoka Kofun), des tertres impériaux Mozu-Mimihara. A proximité, se trouvent 10 baichō (petits tertres attenants à un grand). Nintoku-Tennō-Ryō, le plus grand tumulus en forme de trou de serrure du Japon, est un des trois plus grands tertres funéraires au monde, avec la pyramide de Khéops (Egypte) et le mausolée du premier empereur Qin (Chine). Il aurait été construit vers le milieu du 5ème siècle et aurait nécessité une vingtaine d'années de travaux de construction. Cette forme de tertre est caractéristique du Japon. Celui de Nintoku-Tennō-Ryō mesure 486m de long. La partie circulaire fait 249m de diamètre et 34,8m de haut. La partie rectangulaire, qui forme un escalier à trois niveaux, mesure 307m de large et 33,9m de haut. A la jonction des deux parties, à droite et à gauche, se trouvent des plateformes carrées. Trois douves concentriques entourent le tertre, la plus éloignée ayant fait l'objet de fouilles récentes. Des tuiles en pierre et des haniwa, figurines en argile aux formes variées (femmes, oiseaux aquatiques, chevaux, daims et maisons) ont été exhumées. Au cours des campagnes de fouilles successives (1955 et postérieures), des jarres de type sueki (poteries non vernissées de la période des Kofun) ont été découvertes à l'intérieur du tertre, apportant de nouveaux indices pour sa datation. En 1872, le long sarcophage de pierre placé dans la chambre funéraire fut ouvert et une épée, une armure et des objets en verre y ont été découverts. Ces objets ont été laissés sur place mais il en existe des descriptions détaillées, notamment de la magnifique armure en bronze doré.

Nintoku-Tennō-Ryō, attribué à l'empereur Nintoku, serait postérieur à Richū-Tennō-Ryō, attribué à l'empereur Richū. Or, d'après le Nihon-shoki, chroniques du Japon datant de 720, Nintoku-Tennō serait le 16ème empereur du Japon et Richū-Tennō, le 17ème.


Vous pourrez découvrir et expérimenter, dans un seul et même lieu, toutes les industries traditionnelles de la ville de Sakai. Au rez-de-chaussée, vous trouverez une salle d'exposition avec couteaux, bâtonnets d'encens, textiles teints avec la technique chūsen, tapis, algues marines, vélos et confiseries, ainsi qu'un magasin (Sakai Ichi) où vous pourrez acheter des produits locaux. Au premier étage, se trouve le musée du couteau de Sakai où sont exposés et vendus au détail une très grande variété de couteaux étonnants et des couteaux professionnels. La technique de fabrication est également abordée.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

『Visitez le Japon au fil de son histoire』出版のおしらせ

  フランス語で初の拙著『Visitez le Japon au fil de son histoire』が発売されることになりました。 日本史全体(旧石器時代〜令和まで)と各時代に関係のある日本各地の観光スポット紹介がテーマです。 全カラー印刷356ページ、出版社はフランス「Omaké Books」社です。 フランス語の勉強や、通訳・ガイドを目指している方にぜひ読んで頂けたら嬉しいです。 日本からも下記の出版社サイトからお取り寄せできます。 本の内容もサイトから少しご覧頂けます。 Visitez le Japon au fil de son histoire (Omaké Books) 以下では、日本からお取り寄せ頂く方のために、サイト上での注文画面について簡単にご説明しています。 (英語が大丈夫な方へ) 英語が読める方は、サイト画面を下までスクロールして頂くと、左下に言語バーがあります。選べるのはフランス語と英語のみですが、ここで「English」にしていただければOKです。 (フランス語画面で進めたい方へ) まず最初に、右に出てくる「Ajouter Au Panier」(買い物かごに入れる)をクリックします。2冊以上お求めくださる方は「Quantité」をクリックして数字をお選びください。 上記のような画面が出ましたら、「Commander」(注文する)をクリックします。 上記のような画面になりましたら、ここでも「Commander」をクリックしてください。 最初に入力なさる時点では、 「Livraison」(送料)の欄にフランス国内の送料が表示されるかもしれませんが、あとで修正されるのでこのままお進みください。 「1Information Personnelles」という項目では、 Titreに性別(M: 男性、Mme: 女性) Prénom に名前 Nom に名字 E-mail にメールアドレス を入力してください。 チェックをするボックスが二つありますが、上のボックスは会員登録用なので、チェックなしで大丈夫です。 下のボックスにだけチェックを入れて、「Continuer」(続ける)をクリックしてください。 「2 Adresses」は住所入力です。 Prénom と Nom は「1」と同じで名前・名字です。 次の「Société」「Numéro de TV

Amabie

Les Amabie sont des yokai , mi-humains, mi-sirènes, qui vivent en mer, annoncent les bonnes récoltes et protègent les malades lors des épidémies. Il suffirait de montrer une image d'Amabie à un malade pour le guérir. En pleine pandémie de covid-19, cette légende a refait surface. A l'approche de la fête des enfants ( kodomo no hi ), ces images de Amabie se sont transformées en " koinobori " (cerf-volants, représentant des carpes, que l'on accroche devant les maisons, en souhaitant une bonne croissance des garçons). L'efficacité du traitement n'est pas scientifiquement prouvée, mais le coloriage pourra toujours vous occuper, pendant le confinement...

Visite virtuelle à Takashima (A.B.L.E. TAKASHIMA)

  La visite virtuelle de Takashima est maintenant disponible ! A.B.L.E. TAKASHIMA  est  un groupe de guides certifiés par la ville de Takashima, dans la préfecture de Shiga. Takashima étant une ville rurale du Japon, elle reste relativement peu connue des touristes francophones. Vous pourrez y découvrir des paysages authentiques et en dehors des sentiers battus. Regardez le site web A.B.L.E. TAKASHIMA et participez à l'excursion virtuelle pour découvrir une ville de campagne sur les bords du plus grand lac du Japon.