Accéder au contenu principal

Tango-no-sekku


Tango-no-sekku, aussi appelé Kodomo-no-Hi, est une cérémonie visant à prier pour le bonheur et la bonne croissance des garçons, le 5 mai. Elle fait partie des 5 fêtes traditionnelles (sekku) que sont : Nouvel-an, Hinamatsuri, Kodomo-no-hi, Tanabata et Chōyō-no-sekku. Dans le ciel sont déployés des cerfs-volants représentant des carpes (une grande, noire, en haut ; une moyenne, rouge, au milieu ; une petite, bleue, en bas), appelées koinobori (littéralement "bannière carpe"), tandis que les maisons sont décorées d'une armure de samurai, auxquelles des offrandes de chimaki, kashiwa mochi et sake sont faites. En 1948, cette fête des garçons (Tango-no-sekku) est devenue la fête des enfants (Kodomo-no-Hi) et un jour férié national pour souhaiter le bonheur des enfants.

Dans l'ancien calendrier, "tango" était le premier jour du cheval (7ème des 12 signes du zodiac chinois) du mois du cheval (mai), avant de devenir le 5ème jour du 5ème mois (5 mai). Dans la Chine ancienne, mai était un mois funeste. Les gens plaçaient alors des poupées en armoise, une plante médicinale, à l'entrée des maisons et buvaient du vin d'acore, pour éloigner les esprits malins et divers malédictions. Importée au Japon au début du 7ème siècle, cette fête, pratiquée à la cour impériale, consistait simplement à cueillir de l'armoise et de l'acore. Au début de l'époque de Heian, le 5 mai, il était de coutume de piquer ces plantes dans l'avant-toit des maisons. Cette tradition s'est rapidement répandue à travers le pays. Plus tard, à l'époque d'Edo, "shōbu", qui signifie "acore", a été assimilé à "shōbu" qui signifie "préceptes du samurai" et "shōbu" qui signifie "partie/match" (les trois mots se prononcent de la même façon mais s'écrivent différemment en kanji). Tango-no-sekku est alors devenue la fête des garçons. Les traditions se sont modifiées pour souhaiter que les garçons deviennent forts et robustes en grandissant ; il est devenu de coutume de décorer les maisons avec des armures de samurai, des casques (kabuto), ainsi que des bannières (nobori). A partir de l'époque d'Edo, la fête de Tango-no-sekku est devenue de plus en plus populaire et les poupées se sont esthétisées pour devenir des décorations somptueuses. De nos jours, les décorations se limitent souvent à un kabuto.

Les décorations

Voici les différentes décorations placées dans les maisons et jardins:

  • un paravent : plusieurs châssis en bois, tendus de papier, sont reliés par des bandes de soie afin de pouvoir replier le paravent. Il est placé à l'arrière de l'armure de samurai.
  • deux bannières : autrefois, pendant les guerres et les fêtes, elles servaient à se signaler. Il s'agit d'un tissu oblong placé sur une perche. Elles sont placées de part et d'autre de l'armure.
  • deux torchères : paire de récipients sur trépied où l'on fait brûler du combustible pour éclairer. Elles sont placées de part et d'autre de l'armure.
  • un arc avec des flèches : le tout est placé à la droite de l'armure.
  • un sabre (katana) : il est placé à la gauche de l'armure. S'il n'y en a qu'un seul, il est placé à la verticale. S'il y en a 2 ils sont placés horizontalement.
  • une armure complète avec casque (kabuto) : ce type d'armure était autrefois utilisé par les samurai pendant les combats, pour se protéger le corps et la tête. Le kabuto symbolise le souhait d'être protégé du malheur qui pourrait nous tomber sur la tête.
  • une banderole : bandes de tissu de 5 couleurs différentes, fixées au bout d'une perche. Elles peuvent également être placées en extérieur sur la perche supportant les koinobori.
  • des offrandes : elles sont placées aux pieds de l'armure:
    • kashiwa mochi : boule de pâte de haricot rouge sucré (azuki an), enveloppée de pâte de riz non glutineux cuit à l'étuvée et couverte d'une feuille de chêne mâle du Japon (kashiwa). Tant que les jeunes pousses ne sortent pas, les feuilles du chêne ne tombent pas. Il symbolise le souhait que la lignée ne s'éteigne pas et est devenu une pâtisserie porte-bonheur de Tango-no-sekku.
    • chimaki : boules de pâte de riz gluant (mochi), cuites à l'étuvée ou bouillies et enroulées dans des feuilles de bambou nain, liées par des joncs. Importés de la Chine ancienne, la forme et la recette diverge d'une région à l'autre. Ces mochi étaient autrefois enroulés (maki) dans des chaumes de chigaya, d'où leur nom de chimaki.
    • sake
  • En extérieur, des cerfs-volants représentant des carpes sont fixées sur une perche (koinobori). A l'époque de Heian, les bannières utilisées étaient blanches, pour les Genji (famille Minamoto) et rouges, pour les Heishi (famille Taira). Chaque armée y inscrivait ensuite son propre symbole. Ces bannières ont été reprises pour la fête de Tango-no-sekku. A l'époque d'Edo, l'utilisation de carpes (koi) s'est généralisée. D'après une légende chinoise, les carpes grimpent vers le ciel et deviennent des dragons. Pour souhaiter que les garçons deviennent forts et vigoureux, comme ces carpes, des cerfs-volants à leur image sont déployés dans le ciel.


Le bain d'acore (shōbu-yū), autre tradition de Tango-no-sekku, consiste à parfumer l'eau du bain avec cette plante, en souhaitant qu'elle confère la santé aux enfants. L'acore est une plante aquatique également surnommée roseau aromatique à cause de son odeur de mandarine. L'acore, ainsi que l'armoise, étaient autrefois perçus comme des talismans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

『Visitez le Japon au fil de son histoire』出版のおしらせ

  フランス語で初の拙著『Visitez le Japon au fil de son histoire』が発売されることになりました。 日本史全体(旧石器時代〜令和まで)と各時代に関係のある日本各地の観光スポット紹介がテーマです。 全カラー印刷356ページ、出版社はフランス「Omaké Books」社です。 フランス語の勉強や、通訳・ガイドを目指している方にぜひ読んで頂けたら嬉しいです。 日本からも下記の出版社サイトからお取り寄せできます。 本の内容もサイトから少しご覧頂けます。 Visitez le Japon au fil de son histoire (Omaké Books) 以下では、日本からお取り寄せ頂く方のために、サイト上での注文画面について簡単にご説明しています。 (英語が大丈夫な方へ) 英語が読める方は、サイト画面を下までスクロールして頂くと、左下に言語バーがあります。選べるのはフランス語と英語のみですが、ここで「English」にしていただければOKです。 (フランス語画面で進めたい方へ) まず最初に、右に出てくる「Ajouter Au Panier」(買い物かごに入れる)をクリックします。2冊以上お求めくださる方は「Quantité」をクリックして数字をお選びください。 上記のような画面が出ましたら、「Commander」(注文する)をクリックします。 上記のような画面になりましたら、ここでも「Commander」をクリックしてください。 最初に入力なさる時点では、 「Livraison」(送料)の欄にフランス国内の送料が表示されるかもしれませんが、あとで修正されるのでこのままお進みください。 「1Information Personnelles」という項目では、 Titreに性別(M: 男性、Mme: 女性) Prénom に名前 Nom に名字 E-mail にメールアドレス を入力してください。 チェックをするボックスが二つありますが、上のボックスは会員登録用なので、チェックなしで大丈夫です。 下のボックスにだけチェックを入れて、「Continuer」(続ける)をクリックしてください。 「2 Adresses」は住所入力です。 Prénom と Nom は「1」と同じで名前・名字です。 次の「Société」「Numéro de TV

Amabie

Les Amabie sont des yokai , mi-humains, mi-sirènes, qui vivent en mer, annoncent les bonnes récoltes et protègent les malades lors des épidémies. Il suffirait de montrer une image d'Amabie à un malade pour le guérir. En pleine pandémie de covid-19, cette légende a refait surface. A l'approche de la fête des enfants ( kodomo no hi ), ces images de Amabie se sont transformées en " koinobori " (cerf-volants, représentant des carpes, que l'on accroche devant les maisons, en souhaitant une bonne croissance des garçons). L'efficacité du traitement n'est pas scientifiquement prouvée, mais le coloriage pourra toujours vous occuper, pendant le confinement...

Séismes

Au Japon, la terre tremble plusieurs fois par jour. (voir le site de l' Agence Météorologique Japonaise ).  Que faire en cas de séisme? Si vous ressentez des secousses sismiques et que vous vous trouvez à l'intérieur d'un bâtiment ou d'une maison, vous devez d'abord penser à vous protéger sous une table, car quelque chose pourrait vous tomber sur la tête. Si vous étiez en train de cuisiner et que vous avez laissé une casserole sur le feu, ce n'est qu'après l'arrêt des secousses que vous pourrez éteindre la plaque électrique ou la gazinière, le contenu de la casserole pouvant vous éclabousser, occasionnant par là même des brûlures graves. Si possible, ne prenez pas l'ascenseur car vous risquez d'y rester enfermé. Vous devez également éviter de sortir du bâtiment lors de la secousse, une fenêtre brisée ou un pan de mur pouvant tomber dans la rue. Si vous êtes en bord de mer, une fois la secousse passée, vous devez gagner au plus vite un lieu s