Accéder au contenu principal

Miyako, Hiraizumi et Hanamaki (Iwate)


Dans la préfecture d'Iwate, se trouvent les temples Chūson-ji et Mōtsū-ji, classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, le magnifique Parc National Sanriku Fukkō et le village de contes de fées Miyazawa Kenji Dowa-Mura. Côté spécialités culinaires, vous trouverez, les Wanko Soba, des pâtes de sarrasin servies dans un petit bol que les serveuses ne cessent de remplir jusqu'à ce que vous déclariez forfait, les Morioka Reimen, des pâtes froides servies avec un bouillon de bœuf, les Morioka Jajamen, des pâtes épaisses accompagnées de miso à base de viande, le bœuf de Maezawa, très persillé, et le bœuf Tankaku, plus maigre.


Dans la ville de Miyako


Cette plage du Géoparc Sanriku est située dans une crique calme, formée de galets et de roches volcaniques blanches, contrastant admirablement avec la verte pinède alentour. Son nom viendrait d'une comparaison, faite par un moine bouddhiste, entre cette plage (hama) et la Terre Pure de Bouddha (Jōdo). Des croisières vous permettront de découvrir également les falaises à pic du cap Anegasaki, l'île Hide-jimaet les Shiofuki-ana (littéralement, évent de Cétacé), des geysers de 30m de haut sortant de grottes marines naturelles, sous l'impulsion de grosses vagues. A proximité, se trouvent le centre de tourisme de Jōdo-ga-hama et le Musée Océanographique d'Iwate, où vous pourrez découvrir l'histoire et la vie sous-marine du site. Un parcours vous mènera à un point d'observation offrant une vue panoramique sur la plage et l'Océan Pacifique. Il est également possible de se rendre en bateau à la grotte Hachinohe-ana, surnommée la Grotte Bleue, en raison de la couleur de ses eaux.


Dans la ville de Hiraizumi


Ce temple, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2011, est un site important du Bouddhisme de la Terre Pure. Vous pourrez entre autre voir le pavillon doré Konjikidō, construit en 1124 et où sont inhumés 3 membres d'un puissant clan (gōzoku) de la province de Mutsu (préfectures de Aomori, Iwate, Miyagi, Fukushima et une partie de Akita), Fujiwara no Kiyohira (1056-1128), Fujiwara no Motohira (?-1157) et Fujiwara no Hidehira (?-1187). Le Konjikidō est un bel exemple de la dextérité des artisans de l'époque : travail de l'or, de la nacre, de la laque, du bois. Le temple fut fondé, en 850, par le moine bouddhiste de la branche Tendai-shū, Ennin (794-864). Au début du 12ème siècle, le fondateur du clan Ōshū-Fujiwara, Kiyohira, fit ajouter sur le site des pavillons et pagodes, pour prêcher la paix, à travers l'enseignement de Bouddha et honorer les membres de sa famille, morts dans les guerres locales de l'époque. Hiraizumi prospéra sous les 100 années de règne des Fujiwara, grâce à l'abondance de ses mines aurifères. Pour en apprendre davantage sur l'histoire locale et la prospérité du clan Ōshū-Fujiwara, rendez-vous au Musée Sankōzō.


Ce temple, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, comme le temple Chūson-ji à proximité. Le magnifique jardin japonais, représentant la Terre Pure de Bouddha, et les bâtiments religieux anciens sont reconnus autant pour leur importance historique que pour leur beauté. Le temple fut fondé par le moine bouddhiste de la branche Tendai-shū, Ennin (794-864), puis embelli sous le règne du 2ème chef du clan Ōshū-Fujiwara, Fujiwara no Motohira (?-1157). Le festival des iris se tient au début de l'été et celui des hagi (Lespédéza), au début de l'automne. Des sessions de méditation zen et de transcription de sutra sont proposées dans ce temple.


Dans la ville de Hanamaki


Miyazawa Kenji (1896-1933) est un auteur de contes pour enfants, originaire de Hanamaki (préfecture d'Iwate). Fervent bouddhiste, professeur d'agronomie et ingénieur agricole, il s'est appliqué à faire progresser la vie des agriculteurs de sa région et a écrit des chansons et contes sur la nature et le quotidien dans le Tōhoku. Il a écrit entre autre Haru to Shura (Le printemps et les Asura), publié en 1924, Kaze no Matasaburō (L'éolien Matasaburō), publié en 1934, et Ginga Tetsudō no Yoru (La nuit du train galactique), publié en 1941. Plusieurs de ses contes ont été traduits en français, dans les années 1990. Pour pénétrer le monde fantastique de cet écrivain, rendez-vous au village Miyazawa Kenji Dōwa-Mura, construit en 1996, pour les centième anniversaire de sa naissance. Passez la porte de la gare galactique, à l'entrée du village, visitez l'école de Kenji (Kenji no Gakkō) et ses 5 salles, dont l'une présentant le monde des insectes et des plantes du point de vue d'une fourmi. Dans la classe de Kenji (Kenji no Kyōshitsu), animaux, plantes, étoiles, et pierres, apparaissant des les œuvres de Miyazawa, sont exposés. A l'extérieur, vous trouverez le sentier des fées (Yōsei no Komichi), celui des chouettes (Fukurō no Komichi) ou encore le jardin d'herbes sauvages (Sanyasō-en). Les éclairages nocturnes rendent les lieux particulièrement féériques.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

『Visitez le Japon au fil de son histoire』出版のおしらせ

  フランス語で初の拙著『Visitez le Japon au fil de son histoire』が発売されることになりました。 日本史全体(旧石器時代〜令和まで)と各時代に関係のある日本各地の観光スポット紹介がテーマです。 全カラー印刷356ページ、出版社はフランス「Omaké Books」社です。 フランス語の勉強や、通訳・ガイドを目指している方にぜひ読んで頂けたら嬉しいです。 日本からも下記の出版社サイトからお取り寄せできます。 本の内容もサイトから少しご覧頂けます。 Visitez le Japon au fil de son histoire (Omaké Books) 以下では、日本からお取り寄せ頂く方のために、サイト上での注文画面について簡単にご説明しています。 (英語が大丈夫な方へ) 英語が読める方は、サイト画面を下までスクロールして頂くと、左下に言語バーがあります。選べるのはフランス語と英語のみですが、ここで「English」にしていただければOKです。 (フランス語画面で進めたい方へ) まず最初に、右に出てくる「Ajouter Au Panier」(買い物かごに入れる)をクリックします。2冊以上お求めくださる方は「Quantité」をクリックして数字をお選びください。 上記のような画面が出ましたら、「Commander」(注文する)をクリックします。 上記のような画面になりましたら、ここでも「Commander」をクリックしてください。 最初に入力なさる時点では、 「Livraison」(送料)の欄にフランス国内の送料が表示されるかもしれませんが、あとで修正されるのでこのままお進みください。 「1Information Personnelles」という項目では、 Titreに性別(M: 男性、Mme: 女性) Prénom に名前 Nom に名字 E-mail にメールアドレス を入力してください。 チェックをするボックスが二つありますが、上のボックスは会員登録用なので、チェックなしで大丈夫です。 下のボックスにだけチェックを入れて、「Continuer」(続ける)をクリックしてください。 「2 Adresses」は住所入力です。 Prénom と Nom は「1」と同じで名前・名字です。 次の「Société」「Numéro de TV

Amabie

Les Amabie sont des yokai , mi-humains, mi-sirènes, qui vivent en mer, annoncent les bonnes récoltes et protègent les malades lors des épidémies. Il suffirait de montrer une image d'Amabie à un malade pour le guérir. En pleine pandémie de covid-19, cette légende a refait surface. A l'approche de la fête des enfants ( kodomo no hi ), ces images de Amabie se sont transformées en " koinobori " (cerf-volants, représentant des carpes, que l'on accroche devant les maisons, en souhaitant une bonne croissance des garçons). L'efficacité du traitement n'est pas scientifiquement prouvée, mais le coloriage pourra toujours vous occuper, pendant le confinement...

Visite virtuelle à Takashima (A.B.L.E. TAKASHIMA)

  La visite virtuelle de Takashima est maintenant disponible ! A.B.L.E. TAKASHIMA  est  un groupe de guides certifiés par la ville de Takashima, dans la préfecture de Shiga. Takashima étant une ville rurale du Japon, elle reste relativement peu connue des touristes francophones. Vous pourrez y découvrir des paysages authentiques et en dehors des sentiers battus. Regardez le site web A.B.L.E. TAKASHIMA et participez à l'excursion virtuelle pour découvrir une ville de campagne sur les bords du plus grand lac du Japon.