Accéder au contenu principal

Gion matsuri à Kyōto


En juillet se déroule la fête de Gion, qui, avec les fêtes d'Aoi (15 mai) et Jidai (22 octobre), forment les trois plus grandes fêtes de Kyoto. Les 17 et 24 ont lieu des parades de chars qui attirent beaucoup de monde. La procession est bien visible dans la grande avenue Oike où sont installées les places réservées.  

Le 24 juillet 2014, après quarante ans d'absence, les gens ont pu assister au deuxième défilé, Ato-matsuri. 

La photo ci-dessous montre le montage d'un hoko, char de fête japonais. Au mois de juillet, Kyoto se prépare pour la fête de Gion. Les habitants de Shijo montent 32 chars, transmis de génération en génération dans chaque quartier. Celui de la photo, Naginata-boko, se met en tête de la procession chaque année.


La fête de Gion est liée au sanctuaire Yasaka-jinja, qui se trouve à l'extrémité est de l'avenue Shijō-dōri. A l'origine, la fête avait pour vocation de chasser les esprits mauvais. Durant le mois de juillet, 32 chars (yamaboko) sont montés (23 dashi, chars à toiture sans flèche, et 9 hoko, chars dont la toiture présente une flèche). Il y en avait autrefois 66, un pour chaque province de l'ancien Japon. Vous pourrez admirer le défilé des chars tout en écoutant une musique traditionnelle appelée " Gion-bayashi ", composée de taiko, fue et cloches. La procession des Hoko, dite Yamaboko-junkō, a lieu le 17 juillet. Surnommé "Musée en mouvement", c'est le plus grand événement de la fête.

" Yoiyama " correspond aux soirées se tenant entre le 14 et le 16 juillet. C'est une très bonne occasion pour se balader dans ces quartiers en yukata, kimono de coton d'été, car l'avenue Shijō-dōri et ses alentours deviennent piétonnes. Malgré la foule, il est très intéressant de se balader tout en cherchant les différents Hoko ou Dashi disséminés dans chaque quartier. Vous pourrez les retrouver entre les rues Anekoji-dōri et Matsubara-dōri du nord au sud et les rues Higashi-no-Tōin-dōri et Abura-no-kōji-dōri d'est en ouest.

Si vous ne pouvez pas vous rendre aux soirées Yoiyama ou à la procession du 17, vous pourrez vous rattraper à celle du 24 juillet, appelée "Hanagasa-junkō". Des femmes y portent des chapeaux ornés de fleurs. Le défilé de chars part à 10h du sanctuaire Yasaka-jinja et y revient pour la danse des Maiko et Geiko, femmes spécialistes des arts traditionnels japonais qui portent des kimono.

La fête de Gion a pour but de chasser les esprits mauvais et les épidémies. Avec le temps, les riverains de Gion sont devenus riches et ont commencé à décorer leurs Hoko avec les trésors qu'ils ont obtenus grâce à l'import-export. Après le 16ème siècle, ils ont reçu des tapis persans, indiens et belges ainsi que des parures de plusieurs pays étrangers. Ces objets d'art furent utilisés afin d'orner les Hoko. Pour les citoyens, les chars sont également une sorte de signe de prestige.


Programme des festivités
  • À partir du 1er : répétions de musique. Si vous marchez dans les petites rues de ce quartier, vous pourrez entendre jouer les riverains.
  • Le 10 : rituel de lavage du char, Mikoshi-arai. Le char qui reçoit, durant la fête, l'esprit de Susanō-no-mikoto, une divinité shintō, est amené à la rivière Kamo-gawa pour être lavé et purifié avec l'eau de la rivière.
  • Entre le 10 et le 14 : assemblage des chars Hoko de manière ancestrale, avec seulement des cordes, sans utilisation de clous. Les chars à tirer sont assemblés à partir du 10, alors que les chars portés sur l'épaule le sont trois jours plus tard.
  • Entre le 14 et le 16 : période précédant la fête du 17, dite Yoiyama. On peut voir de jolis paravents pliants, byōbu, à l'entrée des anciennes maisons du quartier. L'atmosphère des rues est particulière. Des figurines de dieux sont installées sur les autels des maisons ou du centre citoyen. Les légumes cultivés à Kyōto leurs sont donnés en offrandes et on peut même entrer dans certaines maisons.
  • Le 17 : Yamaboko-junkō, la grande parade des 32 chars. À partir de l'intersection Shijō-Karasuma, on peut assister à un défilé dynamique.
  • Le 24 : Hanagasa-junkō, deuxième parade, qui a commencé en 1966. A travers cette parade, vous découvrirez les arts traditionnels de Kyōto.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

『Visitez le Japon au fil de son histoire』出版のおしらせ

  フランス語で初の拙著『Visitez le Japon au fil de son histoire』が発売されることになりました。 日本史全体(旧石器時代〜令和まで)と各時代に関係のある日本各地の観光スポット紹介がテーマです。 全カラー印刷356ページ、出版社はフランス「Omaké Books」社です。 フランス語の勉強や、通訳・ガイドを目指している方にぜひ読んで頂けたら嬉しいです。 日本からも下記の出版社サイトからお取り寄せできます。 本の内容もサイトから少しご覧頂けます。 Visitez le Japon au fil de son histoire (Omaké Books) 以下では、日本からお取り寄せ頂く方のために、サイト上での注文画面について簡単にご説明しています。 (英語が大丈夫な方へ) 英語が読める方は、サイト画面を下までスクロールして頂くと、左下に言語バーがあります。選べるのはフランス語と英語のみですが、ここで「English」にしていただければOKです。 (フランス語画面で進めたい方へ) まず最初に、右に出てくる「Ajouter Au Panier」(買い物かごに入れる)をクリックします。2冊以上お求めくださる方は「Quantité」をクリックして数字をお選びください。 上記のような画面が出ましたら、「Commander」(注文する)をクリックします。 上記のような画面になりましたら、ここでも「Commander」をクリックしてください。 最初に入力なさる時点では、 「Livraison」(送料)の欄にフランス国内の送料が表示されるかもしれませんが、あとで修正されるのでこのままお進みください。 「1Information Personnelles」という項目では、 Titreに性別(M: 男性、Mme: 女性) Prénom に名前 Nom に名字 E-mail にメールアドレス を入力してください。 チェックをするボックスが二つありますが、上のボックスは会員登録用なので、チェックなしで大丈夫です。 下のボックスにだけチェックを入れて、「Continuer」(続ける)をクリックしてください。 「2 Adresses」は住所入力です。 Prénom と Nom は「1」と同じで名前・名字です。 次の「Société」「Numéro de TV

Séismes

Au Japon, la terre tremble plusieurs fois par jour. (voir le site de l' Agence Météorologique Japonaise ).  Que faire en cas de séisme? Si vous ressentez des secousses sismiques et que vous vous trouvez à l'intérieur d'un bâtiment ou d'une maison, vous devez d'abord penser à vous protéger sous une table, car quelque chose pourrait vous tomber sur la tête. Si vous étiez en train de cuisiner et que vous avez laissé une casserole sur le feu, ce n'est qu'après l'arrêt des secousses que vous pourrez éteindre la plaque électrique ou la gazinière, le contenu de la casserole pouvant vous éclabousser, occasionnant par là même des brûlures graves. Si possible, ne prenez pas l'ascenseur car vous risquez d'y rester enfermé. Vous devez également éviter de sortir du bâtiment lors de la secousse, une fenêtre brisée ou un pan de mur pouvant tomber dans la rue. Si vous êtes en bord de mer, une fois la secousse passée, vous devez gagner au plus vite un lieu s

Mont Yoshino (Nara)

Connaissez-vous le Mont Yoshino? C'est un des lieux les plus réputés du Japon pour admirer la floraison des cerisiers ( hanami ), au printemps, avec ses 30 000 arbres de presque 200 variétés différentes. N'étant qu'à environ 1h30 de Nara, en train, vous pouvez faire l'aller-retour dans la journée ou y passer une nuit. La ville principale, Yoshinoyama, est accessible par un petit téléphérique depuis la gare Senbonguchi, près de celle de Yoshino, ou à pied en 20min. La floraison, qui s'étale sur un mois, se fait en fonction de l'altitude. La nuit, les arbres autour de Yoshinoyama sont éclairés. Ils sont considérés comme sacrés et associés au Shugendō, une forme ascétique de Bouddhisme. En automne, les montagnes se parent de rouge et jaune, attirant aussi les visiteurs ( k ō y ō ). Il s'agit également du point de départ d'un pèlerinage traversant le mont Omine et s'achevant au sanctuaire Kumano Sanzan, dans le sud de la préfecture de Wakayama. Vous pour